Il Blog di Geronimo

Le gang du chat géant

15 Avril 2016

Mes petits reblochons tout ronds,

 

 

Dans ma dernière lettre, je vous parlais des rêves, et je vous expliquais que les cauchemars révélaient nos peurs les plus profondes… Et bien ça n’a pas raté : cette nuit j’ai fait un horrible cauchemar ! Essayez d’en deviner le sujet !

Que dites-vous ? Que Traquenard a dévoré toute ma réserve de Gruyère ? Mais non ! Ce ne serait pas un cauchemar, ce serait tout simplement la vie quotidienne !  Allez faites un effort ! Vous donnez votre langue… au chat ? Vous avez trouvé ! Et oui, cette nuit j’ai rêvé d’un chat !

 

 

Ah le chat ! C’est la terreur des rongeurs !

Oh, je sais ce que vous allez me dire : un chaton, c’est très mignon ! Certes, mais nous les ratons, sommes aussi très mignons, et méritons tout de même qu’on nous fiche la paix !

Or nous, les rongeurs, sommes, avec les oiseaux, les proies favorites des matous. Ce qui fait de la chauve-souris, une double-proie, puisqu’elle a des ailes ! Heureusement, elle peut voler à toute allure, ce qui la met le plus souvent hors de portée.

 

 

Le chat est vraiment l’ennemi héréditaire des souris ! La langue française regorge de proverbes qui évoquent cette relation difficile :

- « Chat qui dort n’attrape pas de souris », et bien, bonne nuit le chat !

- « À bon chat, bon rat », alors j’espère être un mauvais rat !

- « Quand le chat n’est pas là, les souris dansent », en espérant que le minet ne se presse pas de rentrer !

Et plein d’autres…

On parle aussi du « jeu du chat et de la souris ». Je n’en connais pas les règles, mais je pressens que  la souris ne s’y amuse pas beaucoup. Pour ma part, je n’ai pas du tout envie d’y jouer !

Bon, il ne faut rien exagérer, nous avons tout de même des moyens de défense, car si nous, les rongeurs, sommes plus faibles que les chats, nous sommes par contre beaucoup plus intelligents ! Que dites-vous ? Je me vante ? Et bien, regardez plutôt cette vidéo que j’ai trouvée sur internet, qui m’a fait exploser de rire !

 

 

Mais revenons à mon cauchemar. Le problème avec les mauvais rêves, c’est qu’on y pense sans cesse. Et il faut s’en débarrasser ! J’ai donc demandé conseil à mon oncle Raristote, un grand philosophe. Tonton Raristote n’a pas hésité :

— Geronimo, la seule solution pour se débarrasser des cauchemars, c’est… le rire ! Car, de même que les fantômes craignent la lumière, les cauchemars ont peur du rire. Ça les rabougrit et les fait disparaitre !

— Mais comment… je ne comprends pas !

— Il faut que tu inventes une histoire vraiment désopilante, qui mette en scène un personnage de chat. Qu’attends-tu ? Au travail fainéant !

Heu… Je me suis gratté la tête, gratté la queue, gratté le ventre, et tout le reste… Puis je me suis installé à ma table de travail.

Et ça a parfaitement fonctionné ! Quelle rigolade ! J’en ai complètement oublié mon cauchemar ! Et je serais bien incapable de vous le raconter !

 

 

Par contre l’histoire que j’ai inventée m’a tellement fait rire que j’ai décidé d’en faire un livre pour vous ! Il s’intitule : Le gang du chat géant.

 

 

 

En voici la présentation :

 

 Quelle frousse ! Un gang de voleurs et son chat géant sèment la terreur dans la ville ! Mais ce gros matou a une allure étrange…

 

 

 

J’espère que cette lecture vous éclatera tellement qu’elle fera détaler vos cauchemars, comme des matous affolés !

 

 

Je vous embrasse sur vos moustaches,

Votre Geronimo

Commenter aussi l'article

Commentaires

  • Lilya stilton

    Lilya stilton

    Publié
    2016-11-01

    Oh mon rat c'est fou! Geronimo pauvre toi

  • Arlo

    Arlo

    Publié
    2016-08-12

    Je croi que ce livre est très cool

  • Arlo

    Arlo

    Publié
    2016-08-12

    j'aimerai le lire moi aussie m je n'ai pas la chance

  • Clif

    Clif

    Publié
    2016-07-05

    j'aimerais tellemen lelire

Geronimo Stilton World
Geronimo Stilton World