Il Blog di Geronimo

SQUIT ! EN SIBÉRIE SUR L’ILE DES SOURIS !

10 Février 2012

Mes chers souriceaux et souricettes,

 

Un grand froid s’est installé sur l’Ile des Souris. La neige, le gel et le vent paralysent toute l’île à tel point que toutes les souris doivent se déplacer à pattes pour aller travailler ou faire les commissions. Vous imaginez aussi que tous les petits souriceaux comme mon neveu Benjamin sont fous de joie puisque le préfet de l’Ile a ordonné l’arrêt du ramassage scolaire et la fermeture des écoles ! Quelle chance pour eux ! Pour occuper leur temps, ils jouent dans la neige et s’amusent à organiser des mégabatailles de boules de neige ! Pour tous les rongeurs adultes, en revanche c’est une autre paire manche ! Il nous faut braver obligatoirement ce vent glacial pour rejoindre le bureau. Tours les jours, en me rendant à l’Echo du Rongeur, je croise même des rongeurs qui ont troqué leur bicyclette pour les skis ! Le panorama de la ville a complètement changé et offre des images vraiment insolites et assourissantes : de grandes stalactites sous les toitures des maisons, des rongeurs vêtus de manteaux si épais qu’on croirait des yétis (squit !), des bonhommes de neige à tous les coins de rue et même l’étang du parc transformé en grande patinoire !

Heureusement qu’ici à Sourisia, nous vivons cet épisode de froid en gardant le sourire, car nous savons qu’il est de toute façon impossible de rivaliser avec la nature. Après tout, comme les petits souriceaux, il faut aussi voir le côté positif des choses, cet épisode de grand froid nous permet finalement de regarder la ville sous un autre angle et de redécouvrir certaines valeurs, comme se déplacer à pattes, prendre le temps de se promener dans la neige à travers la ville, de contempler des paysages recouverts d’un grand manteau blanc, et même la solidarité et la générosité. Puisque nous sommes tous dans la même situation et que nous ne pouvons faire autrement qu’attendre un retour à la normale, l’entraide entre rongeurs devient spontanée et humble, et régale de grands moments, agréables et chaleureux. C’est ce que j’aime dans ces moments-là.

Car en temps normal, à cause du rythme rapide que nous impose la vie quotidienne, le travail, les responsabilités, nous avons tendance à ne plus voir toute la beauté de ces choses simples. Alors, puisque notre travail à l’Echo du Rongeur est bloqué en raison d’une rupture de stock de papier, nous avons décidé avec toute l’équipe de la rédaction de préparer un stand devant l’immeuble du journal pour distribuer repas et vin chauds à tous les passants qui bravent le froid, profitant ainsi d’instants d’échange et de convivialité. Mes amis, à cause du temps le travail et les dossiers en retard s’accumulent sur le bureau mais peu importe ! Nous aurons bien le temps de récupérer et d’y penser après l’accalmie. En attendant profitons-en et si possible restons au chaud !

Et pour vous chers amis, en lisant les journaux, j’ai cru comprendre que le gros nuage sibérien passe en ce moment au-dessus de chez vous ! Squit ! Mais alors, racontez-moi comment ça se passe dans votre ville ou votre village ? Y a-t-il chez vous aussi des bonhommes de neige partout ?

 

Donnez-moi vite de vos nouvelles !

A bientôt

 

Votre Geronimo qui vous embrasse

Geronimo Stilton World
Geronimo Stilton World